Blog La création d'entreprise Création d'une SASU en ligne | Création à 0€ | Tuto simple

La création d'entreprise

Création d'une SASU en ligne | Création à 0€ | Tuto simple

Auteur

Article mis à jour le 04/07/2024

Par Gabriel Vanderbecken

Gabriel Vanderbecken

Gabriel, as de la création d'entreprise est un collectionneur de diplômes (trois à son actif en gestion, négociation et management, rien que ça !). En 1 an il a créé plus de 250 sociétés. Passionné par le sport et motivé par le fait de concrétiser les rêves de ses clients, il est toujours prêt à discuter d’idées innovantes et d’aider des entrepreneurs à se lancer ! Sa création la plus originale ? Un site de rencontre pour Végan, pour trouver sa moitié en toute simplicité !

Google

5/5 sur 413 avis

5 étoiles

Sommaire

Icône

Résumé de l'article

La SASU, ou Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle, est un choix juridique très prisé par les entrepreneurs. Mais pourquoi tant d'engouement ? En quoi ce statut est-il si avantageux ? Et comment savoir s'il convient à votre projet ? De plus, combien coûte la création d'une SASU, voire est-il possible de le faire gratuitement ? Dans cet article, nous allons vous expliquer tout cela.

Podcast sur la création de société

La SASU est une forme juridique où une seule personne détient toutes les actions de la société. Cela offre une protection pour le patrimoine personnel du propriétaire, car la société est considérée comme une entité distincte. Les avantages majeurs de ce statut sont une réduction des cotisations sociales à 75% sur la rémunération et des taxes plus basses, à seulement 30%, sur les dividendes.

Ce qui est intéressant, c'est que la SASU permet aux dirigeants inscrits à France Travail (ex Pôle emploi) de percevoir leurs aides mensuelles sans avoir à se verser de salaire depuis la société. En conséquence, pas de salaire signifie pas de cotisations minimales à l'URSSAF, ce qui permet aux entrepreneurs de réinvestir davantage dans leur projet sans se soucier de devoir se payer un salaire.

Comment créer une SASU en ligne rapidement ?

Créer sa propre entreprise peut être stressant, surtout avec toutes les démarches administratives et les frais associés. C'est là que Swapn intervient. Cette plateforme digitale a été conçue pour aider les entrepreneurs à franchir ces obstacles, en particulier lors de la création de sociétés unipersonnelles comme la SASU, en offrant un accompagnement gratuit. Les seuls frais à prévoir sont ceux liés aux annonces légales, d'environ 250 euros, nécessaires pour le dépôt du dossier au Greffe et à l'INPI pour l’immatriculation de la société.

Comment ça marche avec Swapn ? Tout commence par un entretien téléphonique ou vidéo pour collecter les informations nécessaires (nom de l'entreprise, adresse, activité) afin de rédiger les statuts de la société. Une fois ces données validées, les statuts sont rédigés par un formaliste de Swapn en 24 à 48 heures.

Ensuite, vient l'étape du dépôt du capital social. Un notaire partenaire peut assister gratuitement à cette démarche, mais vous avez également la possibilité de choisir une banque pour effectuer ce dépôt. Il suffit d'effectuer un virement depuis votre compte personnel vers un compte séquestre spécialement créé à cet effet.

Enfin, le dossier est déposé auprès du Greffe et de l'INPI pour obtenir le KBIS, qui atteste de l'immatriculation de la société. En général, tout ce processus prend environ deux semaines, mais la rapidité des entrepreneurs peut accélérer l'obtention du KBIS.

N'hésitez pas à consulter notre vidéo sur la SASU pour tout comprendre sur ce statut juridique : 

Quel coût pour créer une SASU en ligne ?

Vous souhaitez vous lancer mais vous ne savez pas combien cela va vous coûter ? Pour la création d'une SASU, le montant de l'accompagnement varie en fonction des prestataires que le créateur aura choisis, allant ainsi pour un associé unique de 250 euros à environ 3000 euros. Les frais de création varient selon le nombre d'associés, le type d'accompagnement choisi (rédaction seule, avec un avocat ou un notaire), le capital apporté, l'annonce légale, et l'immatriculation.

Formalités Réalisation par l'entrepreneur Recours à un prestataire Avec Swapn
Rédaction des statuts Gratuit si effectué par l'entrepreneur  800-2500€ avec un avocat ou notaire Gratuit
Honoraires du commissaire aux apports Entre 500 et 3000€ Entre 500 et 3000€ Entre 500 et 3000€
Publication d'avis dans un journal d’annonces légales Environ 160€ 135 à 162€  150-250€
Dépot de capital  Gratuit ou non en fonction de la banque  Gratuit ou non en fonction du prestatire  Notaire partenaire gratuit et sans engagement
Frais d’immatriculation RCS : environ 40€ RM : 132€ + frais de formation 89.90 € 50 €
Frais d'enregistrement au Répertoire des Entreprises et des Établissements (RBE) Moins de 25€ Non demandé Non demandé
Frais d’inscription au Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales (BODACC) Moins de 15€ Non demandé Non demandé
Total (les frais ne prennent pas en compte les honorraires du comissaires aux apports) 332 € 724.9 à 2751€ 200 à 300 €

Quel délai pour créer une SASU ligne ?

Pour créer une SASU en ligne, les délais peuvent varier de 2 semaines à un an, selon divers facteurs comme la rédaction des statuts et l'immatriculation à l'INPI. Ces étapes, souvent les plus chronophages, sont influencées par la réactivité dans la gestion des formalités administratives et la situation personnelle du dirigeant.

Quelles sont les démarches et formalités de la création d'une SASU en ligne ?

Les formalités nécessaires pour démarrer et compléter la création d'une SASU en ligne s'étendent de la rédaction des statuts jusqu'à la réception du KBIS. Pour clarifier ces étapes, qui peuvent sembler complexes au premier abord, voici une présentation détaillée :

Rédiger les statuts : c'est là le commencement de la création.

Cette première étape est centrale pour la création de votre entreprise, car elle implique la rédaction des statuts qui contiennent les informations de votre société, telles que son nom et son capital social. Les statuts représentent votre projet, condensé en éléments essentiels, et doivent être rédigés avec attention.

Nouveau call-to-action  

Constituer et déposer le capital social en banque. 

Avec vos statuts rédigés, il faut maintenant déposer votre capital. Il est fréquemment recommandé de placer entre 500 et 1 000 euros de capital social.

Pourquoi ? D'abord, parce qu'une attestation de dépôt des fonds est indispensable pour l'immatriculation. Ensuite, parce que le capital social représente votre premier investissement professionnel et sert également de gage de sécurité pour vos clients et fournisseurs. Même si le minimum légal de capital social est de 1 euro, il est important de considérer l'impact que cela peut avoir sur la perception de votre entreprise par vos cibles.

Pour effectuer le dépôt, il est nécessaire de réaliser un virement de votre compte personnel vers un compte séquestre (compte fermé) créé par une banque ou un notaire. Ce compte accueillera la somme de capital, qui sera débloquée uniquement lorsque le RIB du compte professionnel sera transmis au notaire ou à la banque une fois la société immatriculée.

Publier l’avis de création de la SASU dans un support d’annonces légales.

La création ou la cessation d'une SASU nécessite la publication d'un avis dans un JAL (journal d'annonces légales) ou un SPEL (service de presse en ligne), habilité à publier l'avis de constitution essentiel lors de la création d'une société. Cette publication doit être effectuée en fonction de la zone géographique où se trouve votre siège social.

La demande de parution doit inclure les informations suivantes : dénomination sociale, sigle de la société, forme de la société, capital social, siège social, objet social, nom des dirigeants, et le registre de l'immatriculation.

Une fois la demande soumise, les annonces restent visibles pendant 7 jours après leur publication. Pour l'année 2024, les tarifs d'une annonce légale vont de 138 à 226 euros HT en fonction du département où la société sera créée.

Préparer la déclaration de création : 

La déclaration de création est un document pour demander l'immatriculation au régime du commerce et des sociétés, une étape obligatoire pour tout entrepreneur, indépendamment du statut juridique de l'entreprise.

Cette déclaration doit inclure des informations détaillées qui complètent le profil du projet, telles que le nom de l'entreprise, son adresse, la nature de l’activité, et les informations concernant le chef d'entreprise. Ces détails sont essentiels pour formaliser légalement l'existence de l'entreprise auprès des autorités compétentes.

Dépôt du dossier de création de la SASU sur l’INPI.

L'INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) joue un rôle clé dans l'immatriculation de votre entreprise et la protection de vos marques. Il est également possible de réaliser les procédures de création sur le site du guichet unique qui concrètement est un sous site de l'INPI.

En suivant méthodiquement ces étapes, vous pourrez créer votre SASU sans difficultés. Il est recommandé de vous faire accompagner par un professionnel pour vous soulager de ces responsabilités et pour accélérer les processus.

Qui peut vous accompagner pour une création de SASU en ligne ?

Dans le cadre de la création d'une SASU, vous pouvez faire appel à des experts-comptables ou à des Legaltechs. 

L'avantage de travailler avec un expert-comptable est qu'il peut vous accompagner tout au long du processus de création de votre entreprise, de son commencement jusqu'à la finalisation des formalités, et peut continuer à vous suivre pour la gestion comptable post-création. Cela est particulièrement utile si vous préférez avoir un seul point de contact pour l'ensemble de votre projet.

Pour ceux qui préfèrent une approche plus technologique, SWAPN est une Legaltech offrant une solution simple et rapide pour la création d'entreprise. Une legaltech offre une meilleure productivité et efficacité ce qui est crucial lorsque la création est pressé.

Quels sont les documents à fournir pour une création d'entreprise en ligne ?

Avant de commencer la constitution d'une SASU, il faut préparer certains documents pour optimiser l'efficacité en termes de délais et de choix. Pour faciliter cette préparation, voici une liste des éléments essentiels à fournir :

Quels sont les documents à fournir pour une création dentreprise en ligne  (3)

  1. Les statuts signés de la SASU : Ces documents définissent les règles de fonctionnement de l'entreprise et incluent des informations sur le capital social, les pouvoirs des dirigeants, et les modalités de fonctionnement des assemblées générales.
  2. Une attestation de publication dans un journal d’annonces légales : Ce document certifie que l'avis de constitution de la société a été publié conformément aux exigences légales.
  3. Une attestation de dépôt des fonds à la banque : Elle prouve que le capital social a bien été déposé, ce qui est une étape indispensable pour l'immatriculation de la société.
  4. Une déclaration de non-condamnation pour le Président : Cette déclaration certifie que la personne désignée pour diriger la société n'a pas de condamnations pour des actes incompatibles avec la gestion d'une entreprise.
  5. Le document relatif au bénéficiaire effectif : Il identifie les personnes physiques qui détiennent ou contrôlent, directement ou indirectement, la société.
  6. La liste des souscripteurs (si applicable) : Ce document liste toutes les personnes qui ont souscrit au capital lors de la création de la société.
  7. Une copie d’un titre d’occupation des locaux : Ce document est nécessaire pour prouver l'adresse du siège social de la société.

Après la création d'une SASU en ligne que se passe-t'il ?

Lors de la création d'une société, l'étape la plus importante reste la partie administrative, car elle confère une existence légale à votre structure. Après cette étape, l'entrepreneur doit gérer plusieurs responsabilités, notamment comptables.

Réception du Kbis

L'extrait de KBIS vous sera délivré par le GREFFE de votre région une fois que votre dossier aura été vérifié et validé. Le KBIS est la carte d'identité de votre société, prouvant son existence légale. Le chef d'entreprise peut accéder à son KBIS numériquement sur Monidenum ou le demander en ligne sur infogreffe.fr.

Le KBIS, en tant que carte d'identité de votre société, est généralement accompagné du mémento fiscal, la carte d'identité fiscale et juridique de votre entreprise. Ce mémento, délivré par l'administration fiscale fournit des informations essentielles sur les taxes, impôts et autres éléments fiscaux relatifs à votre activité. Pour obtenir votre numéro fiscal, il faut attendre le dépôt de votre dossier au Greffe, après quoi il vous sera automatiquement envoyé par courrier par la DGFIP (Direction Générale des Finances Publiques).

Ouverture du compte bancaire professionnel

Une fois que vous avez reçu le KBIS de votre société, l'ouverture d'un compte bancaire professionnel devient la première étape obligatoire. C'est une étape importante pour le démarrage de votre entreprise, notamment pour récupérer le capital initialement déposé sur un compte séquestre.

Avez-vous déjà entendu parler de Tiime ? C'est un outil de gestion et de synchronisation bancaire qui vous permet de réaliser devis et factures, ainsi que de nombreuses autres opérations. Avec l'extension proposée par Tiime Business (TB), vous aurez également la possibilité de disposer d'un IBAN et d'une MasterCard, offrant une solution bancaire complète pour une gestion financière simplifiée et un outil performant pour maintenir une santé financière optimale de votre entreprise.

Facilitez-vous la vie en accédant rapidement à l'URSSAF et au site des impôts. Grâce à des connexions sécurisées, vous pouvez effectuer vos déclarations, consulter vos cotisations, et accéder à une multitude d'informations utiles pour la gestion de votre entreprise. Optimisez le temps et l'efficacité de vos démarches administratives tout en restant conforme à la réglementation en vigueur.

Gestion de la comptabilité

Gestion comptable implique typiquement la réalisation du bilan comptable, du compte de résultat et de la déclaration de TVA. Suivez vos dépenses et vos revenus de manière efficace pour prendre des décisions éclairées et assurer la santé financière de votre entreprise. Pour optimiser cette partie de votre activité, il est conseillé de déléguer à un expert-comptable qui pourra vous accompagner sur l'ensemble des aspects comptables liés à votre activité. Cela vous permettra d'assurer un meilleur suivi, d'éviter les erreurs, et de vous concentrer sur le développement de votre entreprise.

L'expert-comptable peut également vous assister en obtenant un mandat SIE (Service des Impôts des Entreprises), ce qui lui permettra de prendre en charge l'ensemble de vos démarches administratives, vous libérant ainsi du temps précieux pour vous concentrer sur le développement de votre entreprise.

Bon à savoir : Demandez-nous pour vos besoins en expertise comptable nous avons une offre dédiée ou nous saurons vous orienter vers des partenaires fiables. Pour nous contacter cliquez sur le lien suivant 

Souscription aux assurances

Assurez la pérennité de votre entreprise en souscrivant aux assurances nécessaires. Cela vous permettra de vous protéger dans l'éventualité où un dommage subi par un tiers surviendrait au cours de votre activité. Que ce soit une responsabilité civile professionnelle, une assurance décennale (particulièrement importante dans le secteur du BTP), ou d'autres assurances recommandées, il est essentiel de vous protéger contre les risques liés à votre activité.

Dépôt de marque

Assurez-vous que votre marque est protégée en déposant votre marque, si cela n'a pas déjà été fait. Cette assure le développement de votre entreprise. Protégez votre identité commerciale, vos produits et renforcez votre position sur le marché en sécurisant vos droits de propriété intellectuelle. Pour que la marque soit validée et enregistrée, votre entreprise doit présenter une marque distinctive, licite, non déceptive et disponible. Le dépôt de marque et facultatif mais vous permettra d'avoir le monopole sur le territoire français pour une période de 10 ans, période que vous pourrez renouveler.

Logiciel de création de devis et facturation

Dans le cadre de la création de votre SASU, il faut assurer une gestion efficace des devis et de la facturation. Les logiciels de création de devis et facturations offrent des solutions automatisées qui simplifient le processus et améliorent le suivi des transactions commerciales.

Des solutions comme Tiime Invoice et Tiime Business sont conçues pour répondre spécifiquement aux besoins de création de devis et de facturation des entreprises. Tiime Invoice est un logiciel mobile ou web de facturation personnalisable, sans engagement, ultra-simple et gratuit, garantissant une conformité totale avec les réglementations en vigueur. 

Nos conseils de spécialistes pour réussir la création de sa SASU en ligne

Lorsque vous entreprenez la création de votre SASU en ligne, bénéficier des conseils de spécialistes est essentiel pour assurer le succès de votre entreprise dès le départ. Voici quelques recommandations clés que nos experts vous offrent pour garantir une création fluide et réussie :

Être sur du choix de son statut juridique

Le choix de la forme juridique est important car il déterminera les avantages que vous aurez en tant que dirigeant. Choisir le bon statut juridique est une décision fondamentale qui impacte la structure et le fonctionnement de votre entreprise. Il faut comprendre les implications de chaque statut juridique disponible, notamment en termes de responsabilité, de fiscalité et de formalités administratives.

Nouveau call-to-action  

En optant pour une forme juridique de SASU, vous bénéficiez d'une responsabilité limitée, d'avantages similaires à ceux d'un salarié et d'une grande flexibilité dans la gestion de votre entreprise, ce qui en fait un choix populaire pour de nombreux entrepreneurs.

Si vous avez des doutes vous pouvez prendre contact avec nous ou alors tester notre simulateur de statut juridique : 

 

Bien choisir son régime d'imposition et TVA

Le choix du régime d'imposition et de TVA est une étape essentielle qui peut avoir un impact significatif sur la rentabilité et la viabilité de votre entreprise. Il est important de prendre en compte plusieurs facteurs, tels que le volume de votre activité, le type de produits ou services que vous proposez, ainsi que vos objectifs financiers à court et à long terme. Opter pour le bon régime d'imposition et de TVA peut vous permettre de bénéficier d'avantages fiscaux, de réduire vos charges fiscales et d'améliorer votre trésorerie.

Le choix du statut juridique, du régime d'imposition et de TVA détermine la manière dont votre entreprise sera taxée, gérée et perçue par les autorités fiscales et les clients potentiels. Vous avez le choix entre une TVA mensuelle, trimestrielle ou annuelle. Un mauvais choix peut entraîner des conséquences, telles que des charges fiscales excessives, des complications administratives, voire la faillite de votre entreprise. Il est donc essentiel de prendre le temps de bien comprendre les implications de chaque option et de consulter des experts pour obtenir des conseils avisés.

Prévoir un capital supérieur à 1 euro

Le capital social dans le cadre de la création d'une SASU est de 1 euro (le minimum légal en France). Nous vous conseillons tout de même d'apporter un montant situé entre 500 et 1000 euros pour plusieurs raisons. La première, c'est un gage de sécurité pour vos clients et fournisseurs parce qu'avec un capital de 1 euro ils peuvent être amenés à douter de votre crédibilité. C'est également votre premier investissement professionnel, une somme que vous pourrez réinvestir dans le cadre de votre activité.

Choisir en avance le nom de sa société

Une étape importante avant de procéder à la création de votre société : la dénomination sociale ou le nom de la société pour simplifier les choses. Cette étape est très importante car elle définira le nom porté par votre structure tout au long de son existence. C'est un nom qui sera utilisé sur les documents juridiques, par les clients, les fournisseurs ou par des articles. Il faut être en accord avec le nom choisi et qu'il représente votre business model.

Bien déterminer l'objet social

L'objet social n'est pas une étape à prendre à la légère car il réunit toutes les activités que vous aurez "légalement" le droit d'exercer au sein de votre structure. Après la création de votre société, l'ajout d'une activité à l'objet sociale est généralement facturé à 500 euros. Anticipez donc les activités que vous souhaitez exercer pour éviter des frais supplémentaires au cours du développement de votre activité.

Pourquoi se faire accompagner dans la création d'une SASU en ligne ?

Faire le bon choix de statut juridique, régime de TVA et régime d'imposition est crucial pour éviter les allers-retours avec les greffes à cause de statuts mal rédigés. Cela peut faire perdre du temps et être plus coûteux s'il faut les changer par la suite. Bien choisir son régime d'imposition et TVA est donc essentiel.

Choisir de se faire accompagner par Swapn offre l'avantage d'un accompagnement gratuit sur le choix du statut juridique et sur l'ensemble des démarches si vous décidez de créer une SASU. Nous mettons à votre disposition une équipe d'experts pour vous conseiller à chaque étape du processus de création de votre entreprise, vous offrant ainsi la tranquillité d'esprit et la sécurité nécessaire pour démarrer votre activité en toute confiance.

Les questions courantes sur la création d'une SASU en ligne

Comment ouvrir une SASU ?

Pour ouvrir votre SASU en ligne, vous devrez rédiger les statuts, effectuer un dépôt de capital social, et déposer votre dossier auprès du GREFFE compétent et de l'INPI. Il est préférable de confier ces étapes à des experts afin de vous concentrer sur l'essentiel de votre activité ou sur la recherche de nouveaux clients. Cela vous permettra de gagner du temps et d'améliorer la performance globale de votre entreprise.

Peut-on créer une SASU en ligne gratuitement ? 

Quelle que soit l’option choisie pour créer une SASU, il n’est pas possible de constituer une entreprise unipersonnelle gratuitement. En effet, à l’instar de toute forme juridique, la constitution d’une SASU implique des frais liés aux formalités légales et à l'immatriculation de la société, fixés par l'État. En revanche, vous pouvez opter pour un bon accompagnement en vous faisant accompagner gratuitement sur toute la partie administrative et ne payer que les frais d'annonces légales, vous permettant ainsi de réaliser des économies importantes.