Blog La création d'entreprise Créer une entreprise sans argent en 2024 : Tuto complet

La création d'entreprise

Créer une entreprise sans argent en 2024 : Tuto complet

Auteur

Article mis à jour le 26/01/2024

Par Gabriel Vanderbecken

Gabriel Vanderbecken

Gabriel, as de la création d'entreprise est un collectionneur de diplômes (trois à son actif en gestion, négociation et management, rien que ça !). En 1 an il a créé plus de 250 sociétés. Passionné par le sport et motivé par le fait de concrétiser les rêves de ses clients, il est toujours prêt à discuter d’idées innovantes et d’aider des entrepreneurs à se lancer ! Sa création la plus originale ? Un site de rencontre pour Végan, pour trouver sa moitié en toute simplicité !

Sommaire

  • Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit
  • Consectetur adipiscing elit in commodo est lorem
  • Cel finibus nulla maximus
  • Fusce sit amet facilisis enim
Icône

Résumé de l'article

Découvrez les stratégies ingénieuses et les astuces pratiques pour donner vie à votre entreprise, même si vous disposez de ressources financières limitées. Cet article explore des exemples concrets de personnes ayant lancé des entreprises prospères sans investissements massifs. 
 

Podcast sur la création d'entreprise

Est-ce réellement possible de créer une entreprise sans argent ? La réponse n'est pas simple, mais nous allons explorer toutes les astuces pour y parvenir. En effet, il y a des activités demandant peu d'investissement comme le dropshipping, la rédaction freelance, ou encore la création de contenu en ligne. Nous aborderons également les frais incontournables associés à la création d'une entreprise.

Est-il vraiment possible de monter une entreprise sans argent ?

À proprement dit, non ! Vous ne pouvez pas ouvrir une entreprise avec 0 €. Même si certaines activités peuvent être lancées avec très peu d'investissement initial, comme les services basés sur des compétences individuelles telles que le dropshipping, la rédaction freelance, la traduction ou la création de contenu en ligne. Des frais liés à la création de votre structure sont par exemple incompressibles.

Le coût initial se limite généralement aux outils et aux ressources spécifiques à votre domaine. Mais il y a également les frais obligatoires qui correspondant aux procédures légales de création (immatriculation, annonce légale) qui seront à régler dès le départ. Le coût de ces formalités de création varie selon le type d'entreprise, votre localisation et la nature de l'activité.

Quel est le budget pour ouvrir son propre business ?

Le budget lié à la création d'une entreprise est souvent compris entre 200 et 2000 €

Rédaction des statuts de la société :


    • Par un avocat (coûteux mais pertinent pour certaines sociétés).
    • Service en ligne.
    • Rédaction personnelle.
    • Chez Swapn, rédaction par une équipe juriste professionnelle, livraison en moins de 48 heures.

    Dépôt de capital :

    • Minimum légal : 1 € (France), montant spécifique pour certaines activités.
    • Recommandation : Dépôt de 500 € pour crédibilité.
    • Lieux de dépôt : Notaire, banque, caisse des dépôts et consignations.
    • Retransfert sur compte pro après réception du KBIS.

    Immatriculation entreprise et inscription RCS/répertoire des métiers :

    • Frais d'immatriculation à l'INPI : 58.86 € HT.
    • Frais CMA (selon région) : 15 - 150 € HT.

    Publication de l'annonce légale :

    • Coût : 110 - 250 € (selon longueur texte et journal).
    • Chez Swapn : avance des frais d'immatriculation et d'annonce légale.

    Ouverture compte bancaire professionnel :

    • Banque traditionnelle : ~30 €/mois.
    • Banque en ligne (TIIME Business) : < 15 €/mois.

Frais d'annonce légale par forme juridique et département (2023)

Forme juridique Départements liste 1 Départements liste 2 Départements liste 3
SAS 193 € HT 189 € HT 226 € HT
SASU 138 € HT 135 € HT 162 € HT
SARL 144 € HT 141 € HT 168 € HT
EURL 121 € HT 118 € HT 143 € HT

Liste des départements

  • Liste 1 : 01; 03; 06; 09-19; 2A, 2B; 21-25; 28-37; 39-58; 61; 63-68; 70-74; 79; 81-88; 90
  • Liste 2 : 02; 07; 08; 26; 27; 38; 59; 60; 62; 69; 61; 75-78; 80; 89; 91-95; 971-977; 978; 986
  • Liste 3 : 974; 976

Frais d'immatriculation INPI

  • Toutes formes juridiques : 58.86 € HT

Frais CMA (Chambre des Métiers et de l'Artisanat)

  • Varient selon les régions : 15 - 150 € HT

(Uniquement si votre activité relève de la chambre des métiers et de l'artisanat : voir la liste)

Comment développer son projet quand on n’a pas d'argent ?

Les étapes de la création d'entreprise

1- Analyser votre marché : l'analyse du marché implique une étude approfondie de l'environnement commercial dans lequel votre entreprise va évoluer. Une bonne analyse de marché vous permettra de mieux fixer vos prix ou vos marges par exemple. Si la demande est élevée et l'offre limitée, votre entreprise peut se permettre de fixer des prix plus élevés. Inversement, une forte concurrence ou une demande faible peuvent nécessiter des prix plus bas pour attirer les clients.

2- Élaborer un business plan : le business plan décrit le projet de votre entreprise sous toutes ses facettes : stratégie, objectifs, modèle économique, plan marketing, finances et organisation. Cet outil vous servira de guide vous permettant d'anticiper votre trésorerie, notamment lors des périodes creuses et les coûts à venir pour mieux comprendre combien vous devrez dépenser pour opérer.

3- Soyez présent en ligne : utilisez les médias sociaux et créez un site web pour promouvoir votre projet. Il existe de nombreux outils gratuits ou abordables pour démarrer facilement sans budget conséquent.

4- Réseautage : assistez à des événements, des conférences et des rencontres dans votre domaine pour établir des contacts.

5- Financement participatif et subventions : Envisagez des plateformes de financement participatif ou recherchez des subventions qui pourraient être disponibles pour des projets comme le vôtre.

Création dentreprise sans argent

Quel statut juridique choisir pour ne pas se ruiner ?

Le statut de micro-entrepreneur, est une option populaire pour les personnes qui souhaitent créer une entreprise sans trop de frais. Il offre de nombreux avantages pour les entrepreneurs débutants qui veulent tester leur idée, démarrer une activité à petite échelle et minimiser les coûts initiaux.

Coûts de création : L'immatriculation d'une auto-entreprise est gratuite. le statut d'auto-entrepreneur est relativement simple à créer en France. 

Attention : certains frais annexes peuvent être engagés en fonction de votre activité, comme l'inscription au registre spécial des agents commerciaux (RSAC) de 27€

Formalités administratives :  les formalités administratives sont simplifiées au maximum de façon à rendre sa création et sa gestion accessible à tout le monde.

Régime fiscal : Les auto-entrepreneurs bénéficient d'un régime fiscal simplifié. 

Cotisations sociales :  les cotisations sociales sont calculées en fonction du chiffre d'affaires. Ces cotisations sont calculées uniquement sur les revenus réels générés.

Comptabilité : Les auto-entrepreneurs sont soumis à une comptabilité simplifiée.  De plus, les auto-entrepreneurs ne sont pas soumis à la TVA.

Attention : En France, il existe des plafonds de chiffre d'affaires annuels à ne pas dépasser pour conserver ce statut. Ces plafonds varient en fonction de l'activité et sont habituellement assez bas. Pour en savoir plus, on vous explique tout ici

Le statut d'auto-entrepreneur n'est pas la meilleure option pour tous les types d'entreprises. Si vous envisagez une activité de grande envergure, si vous anticipez des profits élevés ou si vous envisagez de recruter du personnel, d'autres formes juridiques peuvent être plus appropriées.

Et si je souhaite me lancer en société sans trop de moyens, c'est faisable ?

La création d'une société (EURL, SARL, SASU, SAS) implique généralement des coûts et des charges plus élevées, notamment en frais de création, en assurance, en tenue de comptabilité etc. par rapport à la micro-entreprise. 

Coûts de création : cela inclut l'immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS), la publication d'une annonce légale et l'obtention d'un numéro SIREN/SIRET. Ainsi comme vu précédemment, ces démarches peuvent s'élever à hauteur de 200 et 500€

Formalités administratives : le dépôt de capital est obligatoire pour débuter son activité en société.

Régime fiscal : la plupart des sociétés sont assujetties à l'impôt sur les sociétés. Le taux varie en fonction du bénéfice de la société (15 % s'appliquent jusqu'à 42 500 € de bénéfices et 25% au-delà). Selon votre activité, vous serez également redevable ou non de la TVA (la liste des activités non-assujetties à la TVA).

Cotisations sociales : les cotisations sociales dépendent du statut du dirigeant (TNS ou assimilé salarié) et sont calculées sur la rémunération prise.

Comptabilité : la tenue d'une comptabilité en société est nécessaire pour préparer, entre autre, toutes les déclarations fiscales. Les honoraires varient selon la taille de l'entreprise et la complexité de ses opérations, en moyenne les tarifs varient entre 100 et 400€.

J'ai un projet mais pas de financement

Il est courant de rencontrer des difficultés à obtenir des prêts bancaires sans apport initial, surtout si vous démarrez. Cependant, il existe plusieurs autres sources de financement que vous pouvez explorer pour obtenir les fonds dont vous avez besoin. 

  • La "love money" fait référence à l'argent investi par des amis, de la famille ou des proches. Ces investissements sont généralement plus flexibles en termes de conditions que les prêts bancaires, car ils sont basés sur la confiance. Assurez-vous de documenter tout accord financier et de discuter ouvertement des attentes de remboursement.
  • Le crowdfunding est une méthode de financement qui implique de collecter des petites sommes d'argent auprès d'un grand nombre de personnes via des plateformes en ligne telles que Kickstarter, Lita, Indiegogo, ou Ulule. Vous pouvez présenter votre projet et inciter les gens à le soutenir en échange de récompenses, de produits ou de parts de l'entreprise.
  • Pôle Emploi offre des aides financières aux entrepreneurs. Ces aides peuvent varier en fonction de votre secteur d'activité, de votre lieu de résidence et de votre situation financière. Parmi les aides de Pôle emploi, vous trouveriez l'ACRE, l'ARCE, le NACRE... 
  • De nombreux concours et prix sont organisés pour soutenir les entrepreneurs. Vous pourriez obtenir du financement en participant à des compétitions locales, régionales ou nationales, ou en remportant des prix pour votre projet.

N'oubliez pas que chaque source de financement a ses propres avantages, inconvénients et conditions. Il est important de bien réfléchir à laquelle de ces options conviendrait le mieux à votre projet et à votre situation financière.

Découvrez le Guide Ultime sur la création d'entreprise !

Exemples de type d'entreprises qui nécessite peu d'argent

  • Services de Conseil et Coaching : Utilisez vos compétences et connaissances pour offrir des conseils dans votre domaine d'expertise, que ce soit en gestion, en éducation ou en développement personnel.

  • Rédaction et Traduction Freelance : Proposez vos services de rédaction ou de traduction en ligne. Les seuls outils nécessaires sont un ordinateur et une connexion internet.

  • Création de Contenu en Ligne : Si vous avez un talent pour la vidéo, la photographie ou l'écriture, lancez-vous dans la création de contenu pour des blogs, des chaînes YouTube ou des réseaux sociaux.

  • Cours et Tutoriels en Ligne : Partagez votre expertise en proposant des cours en ligne dans des domaines variés tels que la musique, la programmation informatique, ou le fitness.

  • Dropshipping : Lancez une boutique en ligne sans avoir à gérer un stock. Votre rôle consiste à promouvoir les produits et à gérer les commandes, tandis que le fournisseur s'occupe de l'expédition.

  • Services de Graphisme et Web Design : Avec des compétences en design graphique ou en création de sites web, vous pouvez proposer vos services à une multitude de clients en ligne.

  • Petits Services et Missions Freelance : Des plateformes comme Fiverr ou Upwork permettent d'offrir de petits services ou missions dans divers domaines, idéal pour débuter sans grand investissement.

Nos conseils pour lancer votre entreprise sans argent

Tester avant de vous lancer

Avant de consacrer du temps et de l'énergie à votre entreprise, assurez-vous que votre idée est viable. Identifiez votre public cible et comprenez leurs besoins. Concentrez-vous sur des tests rapides et peu coûteux pour voir si votre idée fonctionne. Par exemple, créez un prototype simple, un site web de base ou un échantillon de produit pour recueillir des commentaires. 

Faire de la pré-vente

La pré-vente vous permet de tester la demande de votre produit ou service avant de consacrer des ressources à sa production. Si les gens sont prêts à acheter avant même que le produit ou le service soit disponible, c'est un signe fort de la demande réelle du marché.

Se faire accompagner par des experts

Chez Swapn, notre métier a pour vocation de simplifier la vie des créateurs. Nous gérons pour vous toutes les démarches administratives liées à la création de votre entreprise. En passant par la rédaction de vos statuts jusqu'à la réception de votre KBIS, on s'occupe de tout !

La création est gratuite si vous êtes seul ou à 99€ HT si vous êtes à plusieurs associés. Vous devrez simplement régler les frais obligatoires (frais de greffe + annonces légale). À noter que Swapn vous avance ces frais lors de la phase de création, et vous seront prélevés sur votre compte professionnel une fois que le capital vous a été reversé. 

Grâce à Swapn, vous n'avez que votre capital à déposer en sachant que tout est fait de manière rapide, simple et accessible.